AUSTIN WALKING CANE

Le samedi 24/11/2018 à 20h30

Austin est un guitariste / Chanteur de Blues (auteur / compositeur). Il se produit en solo, en duo ou accompagné d’un groupe, en version électrique ou acoustique. Il a tourné dans le monde entier et a traversé avec sa seule guitare en main les USA de La Nouvelle Orléans à l’Alaska.

Son dernier album “One Heart Walkin” est nominé, en 2015, meilleurs album dans la catégorie Album Nouvel Artiste au Blues Music Award.

Celui-ci est la synthèse opéré par Austin W.C. entre ses compositions originales et ses racines musicales, qui reprennent et transcendent la tradition des troubadours du Blues du Delta, de Memphis et de Chicago et des musiciens de Bourbon Street à la Nouvelle Orléans. Les morceaux ont été co-écrits avec son collaborateur guitariste et ami de longue date Chris Allen et produit par le légendaire bassiste Don Dixon.

L’écouter c’est devenir passager du vieux train Illinois Central du Southside de Chicago en passant par le sud profond du delta du Mississippi pour terminer le voyage à La Nouvelle Orléans (Louisiane) avec des arrêts à Memphis, Clarksdale et Bentonia.

« Une Voix, Un Esprit, Des Racines » (The New Yorker)

« Si vous aimez Muddy Waters, courez voir Austin W.C. » (Whashington Post)

Concert assis en formule trio.

  • GENRE
    Musique / Concerts
  • DATE
    Le samedi 24/11/2018 à 20h30
  • LIEU

    Feurs - Château du Rozier


Réservation
Catégorie
Prix
Quantité
merci de saisir une quantite valide"
Maximum 23 places par achat, merci
TOTAL
0
Réserver

Conditions d'accès aux tarifs réduits

Coup de coeur

MOITIE VOYAGEUR

C’est l’histoire d’un mec à moitié gitan qui apprend que sa sœur va se marier avec un vrai gitan, tout entier, lui. Malheureusement le mec c’est moi, sa sœur c’est la mienne, et le gitan… c’est compliqué.

La mère de Logan de Carvalho, issue de la communauté gitane, a choisi de devenir sédentaire pour fonder une famille et élever ses deux enfants : Logan et sa sœur. Le mariage de cette dernière avec un gitan quelques années plus tard donne l’occasion au comédien d’effectuer une introspection et de renouer avec ses origines.

Seul en scène, à la manière d’un Philippe Caubère ou d’un Albert Dupontel, l’ancien élève de L’École de la Comédie de Saint-Étienne campe une quinzaine de personnages, dont tout un camp de gitans. Il accomplit une remarquable performance d’acteur moquant avec humour et tendresse sa famille, ses amis gitans, lui-même, mais aussi les « gadjé ».

Moitié voyageur, co-écrit à six mains, parmi lesquelles la truculente patte d’un certain Vincent Dedienne, met dans la lumière une population d’oubliés à la culture ancestrale et riche, aujourd’hui encore stigmatisée.

SALLE PAUL CABOUR

En savoir +